Florence Dréan | La gastro-entérite
218
post-template-default,single,single-post,postid-218,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-14.4,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

La gastro-entérite

Gastro-comment-eviter-l-epidemieSes manifestations :

Elle se manifeste par des diarrhées, des vomissements ou l’association des deux.

Souvent bénignes, certaines gastro-entérites peuvent cependant se révéler sévères. Il est donc indispensable de vérifier certains signes, tels que : lèvres bleutées, pâleur, aspect sec de la peau qui conserve le pli si on la pince, yeux creusés, apathie avec altération de l’état général et perte visible de poids ou encore sang dans les selles. Ces symptômes nécessitent une consultation médicale avec d’autant plus d’urgence qu’il s’agit d’un très jeune enfant.

La prévention :

L’idéal est bien sûr de ne pas l’attraper !

Pour cela, un fréquent lavage des mains au savon et un bon système immunitaire (grâce à une alimentation saine, de l’exercice physique régulier, une bonne gestion du stress, l’éviction de substances nocives et un apport de vitamine C naturelle) éloigneront les risques de contamination.

Que faire en cas de gastro-entérite ?

  • Restez au chaud et reposez-vous !
  • Une alimentation adaptée / Une hydratation importante :

Evitez les laitages animaux, ainsi que la viande et les aliments gras.

boire-de-leau

Si vous perdez beaucoup de liquide (diarrhées/vomissements), buvez régulièrement de l’eau de riz : faites bouillir pendant trente minutes un volume de riz complet dans seize volumes d’eau avec une demi-cuillère à café de sel de mer gris. Passez le liquide au chinois pour retirer le riz, laissez tiédir. Au moment de servir, vous pouvez ajouter un peu de miel pour améliorer le goût.  Alternez avec de l’eau.  Evitez les jus de fruits et les sodas.

Lorsque vous reprenez de l’appétit, mangez de la purée pomme de terre-carottes (sans lait), du poulet bouilli cuit avec des légumes, et le bouillon ainsi obtenu. Les bouillons de légumes sont intéressants car riches en sels minéraux et sans fibres.

Peu à peu, vous pourrez réintroduire le riz et le pain, ainsi que les compotes de pommes et de coings.

Au bout de trois jours sans diarrhées ni vomissement, vous pourrez reprendre votre alimentation habituelle. Mais évitez quand même les aliments gras et les viandes autres que le poulet bouilli au début de la reprise alimentaire.

  • Des produits de santé naturelle :

En parallèle, 3 fois par jour,  prenez quelques gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse (vendu sous forme liquide en magasins bio et dans certaines pharmacies) dilué avec de l’eau. Respectez la posologie indiquée sur le flacon. Pour les jeunes enfants, 1 goutte dans un verre d’eau ou un biberon, 3 fois par jour.  Faites une cure de 10 jours.

Prenez également des probiotiques (vendus en magasins bio et en pharmacies). Ce sont des bonnes bactéries qui vont réensemencer votre flore intestinale.

ET …
N’ATTENDEZ PAS LA PROCHAINE GASTRO POUR METTRE EN PLACE
DES CHANGEMENTS DANS VOTRE HYGIÈNE DE VIE !

 

 

 

Florence Dréan
Naturopathe – Réflexologue plantaire
Certifiée BBA (Allergies/Intolérances)

Tél : 06 12 06 33 87
71 av. Général de Gaulle
69230 St Genis-Laval
naturopathie@florencedrean.fr
site : https://www.florencedrean.fr

 

Vous avez aimé cet article ? Vous avez le droit de le partager.