Florence Dréan | La Milta-Thérapie
19146
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-19146,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,transparent_content,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

La Milta-Thérapie

[about-us-slider-2]

Vous souffrez d’entorse, de fracture, d’ostéoporose, d’algodystrophie, d’une plaie qui a du mal à cicatriser, de douleurs chroniques ou aigües, d’un trouble circulatoire au niveau des extrémités… des séances de MILTA-Thérapie vous feront le plus grand bien !

Qu’est-ce que la Milta-Thérapie ?

Cette thérapie a été au départ conçue, développée et utilisée par des équipes médico-scientifiques spécialisées dans la recherche médicale aérospatiale, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Russie.

La MILTA-Thérapie est une méthode de traitement holistique utilisant les propriétés thérapeutiques de différents agents physico-énergétiques dans le concept de la médecine quantique.

En effet, la technologie MILTA associe de façon synergique des émetteurs lasers NPCL (Nano-Pulsed Cold Laser), des diodes infrarouges et des diodes RVB, fonctionnant dans un tunnel magnétique.

Issue de l’un des domaines les plus avancés des biotechnologies, la MILTA-Thérapie est une méthode extrêmement innovante. Elle repose sur une utilisation des relations étroites, existant en physique quantique, entre les tissus vivants et les photons émis à basse intensité dans le visible et le proche infrarouge.

Cette synergie permet au MILTA d’agir à une profondeur inégalée grâce à la diffusion des photons jusqu’à 13 cm dans les tissus mous.

Les photons émis stimulent ainsi au cœur des cellules les processus de restauration tissulaire.

Le MILTA a donc un effet cicatrisant sur la peau et les muscles et une action de réparation osseuse. Il permet également de réguler l’inflammation et de réduire la douleur.

Les effets thérapeutiques des émissions lumineuses sur les tissus vivants dépendent de la longueur d’onde, de l’intensité ainsi que de la fréquence des rayonnements sélectionnés. ​Le MILTA comporte des programmes préétablis permettant de choisir l’action thérapeutique désirée.

C’est une avancée thérapeutique très efficace, indolore, athermique, non-invasive et sans effets secondaires qui a fait l’objet de très nombreux travaux scientifiques depuis les années 1970.

Les propriétés de la Milta-Thérapie ?

Antalgique

Anti-inflammatoire

Cicatrisante, Régénérante

Détoxicante

Anti-œdémateuse

Antispasmodique (viscéral + artériel)

Anti-infectieuse

Immunostimulante

Potentialisante (des remèdes et autres thérapeutiques)

Énergostimulante (réflexothérapies)

 

Florence-Dréan-Naturopathe-St-Genis-Laval-Milta-Therapie-

Comment expliquer ses principales propriétés ?

 CICATRISATION – RÉGÉNÉRATION

Le MILTA stimule la formation des fibroblastes et du collagène. Les lésions tissulaires cicatrisent beaucoup mieux, sans excès de tissus cicatriciel.

 TRAITEMENT DE LA DOULEUR

Le MILTA augmente significativement la production des endorphines et de la sérotonine induisant ainsi un effet antalgique et relaxant. Il réduit l’excitabilité des tissus nerveux pour soulager les douleurs aiguës et chroniques.

DIMINUTION DE L’INFLAMMATION

Le MILTA atténue efficacement l’inflammation et l’ischémie en aidant les cellules à absorber les nutriments et l’oxygène présents dans les tissus environnants. Les différents liquides sont évacués plus rapidement par les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Une résorption significative de l’œdème a lieu, le gonflement se réduit notablement.

 CONSOLIDATION OSSEUSE

Le MILTA est fortement recommandé dans les algodystrophies, les pseudarthroses, les retards de consolidation, les ostéochondroses et apophysites de croissance, les décalcifications, les ostéomalacies, les problèmes de décalcification, etc.

Comment se déroule une séance de Milta-Thérapie à mon cabinet de naturopathie ?

Selon la localisation du problème, vous êtes assis(e) ou allongé(e) avec l’appareil posé sur la zone à traiter (ou dans les cas de plaies, l’appareil sera maintenu juste au-dessus de la zone).

En fonction des cas, la séance peut utiliser un nombre variable de programmes et durer de 15 à 30 mn en moyenne.

Les contre-indications de la Milta-Thérapie ?

Stimulateurs cardiaques (pacemaker)

Valvules cardiaques métalliques

Tumeurs malignes

Hémopathies malignes

Zones abdominale et lombo-sacrée des femmes enceintes

Application locale sur un dispositif intra-utérin métallique (stérilet)

Personnes épileptiques

Bien entendu, les séances de MILTA-Thérapie ne se substituent pas à un traitement médical, mais en potentialisent les effets.

Florence-Drean-Naturopathe-Saint-Genis-Laval-Milta-Therapie-

Un peu d’histoire pour celles et ceux qui veulent en savoir plus…

L’aboutissement de 30 ans de recherche

Naissance de la photothérapie

​Il y a un siècle, Niels Finsen, médecin Danois était atteint d’une maladie de peau dégénérative que seule l’exposition au soleil soulageait. Il étudia ainsi les effets de différentes sources de lumière sur des maladies cutanées comme le lupus. Le succès fut immédiatement au rendez-vous au point de rendre sa clinique de soins par la lumière célèbre dans toute l’Europe.

Il venait de donner naissance aux premières techniques de photothérapie, méthode qui lui valut d’être couronné par le prix Nobel de Médecine en 1903.

Certains effets bénéfiques de la lumière avaient été ainsi identifiés au début du XXème siècle de façon empirique.

Hélas, en 1903 on ne connaissait pas encore la nature intime de la lumière ; quant à ses mécanismes d’action sur les tissus, ils étaient totalement ignorés.

Ce fut, après les deux guerres mondiales, l’exploration spatiale qui fit avancer les recherches.

Dans l’espace, plus la gravité diminue, plus le fonctionnement des cellules ralentit, induisant toutes sortes de troubles chez les cosmonautes, les animaux et les végétaux.

En travaillant sur le rôle possible de la lumière pour corriger ces troubles, les chercheurs américains d’un côté et russes, de l’autre mirent en évidence des propriétés jusqu’alors inconnues de la lumière, singulièrement dans ses parties rouge et infrarouge.

Le rouge et le proche infrarouge sont les parties du spectre lumineux qui pénètrent le plus profondément dans le corps humain (jusqu’à 20 cm) sous la peau.

Ce spectre réveille l’activité des tissus ralentie par l’apesanteur. Il agit directement sur le mécanisme énergétique propre à toutes les cellules.

Ce fut le Pr. Tina Karu, membre de l’Académie des Sciences de Moscou, qui fut la première à décrypter la clé des processus mis en jeu.

​Chaque cellule possède au sein de son cytoplasme, une petite usine énergétique appelée mitochondrie. Le glucose seul aliment final de la cellule va, à l’issue d’un cycle complexe de transformation,  permettre la synthèse de la substance énergétique indispensable à la vie cellulaire, l’ATP.

Le Pr. Tina Karu démontra que la lumière rouge et infrarouge accélère la fabrication d’ATP en stimulant une protéine photo-réceptrice présente dans la mitochondrie, appelée «cytochrome C-oxydase». La cellule, ainsi stimulée, produit plus d’ATP et donc plus d’énergie.

Tout comme les plantes qui survivent par leur capacité à capter la lumière, nos cellules savent l’absorber et la convertir en énergie de régénération.

Cette révélation permit à une nouvelle médecine dite «photo-thérapeutique» d’émerger, apportant solutions et complémentarité aux pratiques couramment utilisées.

​Elles donnèrent naissance à la technologie du MILTA qui repose sur l’action conjuguée de sources de lumière rouge et infrarouge cohérente (laser) et non cohérente (LED) potentialisées par un tunnel magnétique.

Le rayonnement ainsi obtenu a un effet optimisé pour agir sur les tissus vivants. Biostimulant, il permet d’accélérer les processus de régénération cellulaire, de cicatrisation, il réduit l’inflammation, les œdèmes et les douleurs de toutes sortes.

La Milta-Classic sera ainsi utilisée à partir des années 80 dans l’aérospatiale et par certains thérapeutes.

De très nombreuses études parues dans les plus grandes revues médicales mettent aujourd’hui en avant les propriétés antalgiques, anti-inflammatoires, restructurantes, cicatrisantes et immunostimulantes des soins photo-thérapeutiques.

La technologie Milta-classic a été utilisée avec succès pendant 30 ans par un grand nombre de praticiens partout dans le monde.

Aujourd’hui, les caractéristiques technologiques des sources électroluminescentes et la compréhension des processus physiologiques mis en jeu lors de l’exposition d’un organisme vivant à la lumière permettent de faire un grand bond en avant.

Cette avancée se manifeste par la création de l’appareil MILTA de dernière génération.

Combien coûtent les séances de Milta-Thérapie ?

  • 30 € la séance de MILTA-Thérapie seule
  • Cure de 5 séances : 140 € (soit 28 € la séance)
  • Cure de 10 séances : 250 € (soit 25 € la séance)
  • 20 € la séance si associée à un autre soin naturel.
De plus en plus de mutuelles prennent en charge la naturopathie. Si c’est le cas de votre mutuelle, je vous remettrai une facture à lui transmettre.

Références

  • Diplômée de l’Institut EURONATURE de Lyon.
  • Membre de la Fédération Française des Écoles de Naturopathie : FÉNA.
  • Praticienne certifiée BBA (Bye Bye Allergies).
  • Praticienne certifiée méthode Niromathé® (tensions musculaires et articulaires).
  • Adhérente de l’OMNES « Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire ».
  • Membre de l’Association professionnelle Natura Medicatrix « Union des Praticiens de Santé Naturopathes ».
  • Membre de l’Association Alliance pour la Santé.
  • Membre du réseau de professionnels Équilibre et Mieux-Etre. Participe à l’opération Mardis du coeur.
  • Membre d’E.B.E.N. (Ecole Bio-Energie et Naturopathie).
  • Membre du Collectif Lyon Lyme & Co et de l’association Lyme Europe Tour.

 

Rendez-vous au 06.12.06.33.87

71 avenue Charles de Gaulle – 69230 – Saint-Genis-Laval

Parking gratuit devant le cabinet.